besoins en eau et hydratation en Randonnée
besoins en eau et hydratation en Randonnée

Boire en Randonnée

L’eau est l’élément essentiel de notre corps et représente 70% du poids du corps. Elle règle la température du corps en évacuant la chaleur par la transpiration. Elle permet aussi d’éliminer les déchets de notre corps, et apporte certains éléments nutritifs (comme des minéraux).

Nos besoins en eau :

  • Nos besoins en dehors d’activité sont de 1,5 l. minimum.
  • En randonnée, nos besoins augmentent : en effet, une perte d’eau par évaporation à lieu en rapport avec l’énergie consommée lors de l’activité. Par exemple, pour 3h de marche en plaine, il faudrait boire 1,2L d’eau supplémentaire.
  • Nos besoins en eau évoluent également en fonction des conditions climatiques : Température, humidité, sécheresse de l’air…

A retenir : prévoir un minimum de 3l d’eau, et s’il fait chaud et que la randonnée est longue, on peut avoir besoin de boire 5/6 litre d’eau par jour.

Boire de l’eau :

La meilleure boisson est l’eau ! On peut aussi boire du thé léger, éventuellement légèrement sucré.
On trouve de l’eau potable un peu partout sur les sentiers, dans les villages : aux fontaines, aux robinets publiques et dans les maisons. Attention à l’eau des rivières, même si elle est claire et fraîche, elle peut être contaminée si elle traverse en amont des champs où des troupeaux s’abreuvent et polluent par introduction de microbes ou de parasites. Au dessus de 2500 mètres on peut boire l’eau des torrents, en dessous il faut être vigilant. Dans tous les cas douteux, ajouter un antiseptique à l’eau (Ex: Micropur).

Boire peu et souvent :

Il faut boire quelques gorgées toutes les 15 minutes environ, éviter les grandes quantités d’eau lors de pauses. N’attendez pas d’avoir soif pour boire ! Les poches à eau sont très pratiques : on randonne et on boit régulièrement sans s’en rendre compte !
Après l’effort, en arrivant, boire abondamment pour compenser le déficit de la journée, vous pouvez boire une eau minéralisée,des bouillons de légumes, des jus de fruits,…

Sinon il y a déshydratation :

Elle se traduit par une fatigue intense, inexpliquée. Les accidents liés à la déshydratation sont plus ou moins graves, comme des crampes de chaleur, une insolation et le coup de chaleur hyper-thermique. Dans les deux premiers cas du repos pendant quelques heures au frais et une ré-hydratation suffisent. Pour le coup de chaleur, qui peut être mortel, mettre la personne en position latéral de sécurité, refroidir tout le corps comme on peut et surtout alerter les secours !
Mais ne vous inquiétez pas, si vous buvez assez et souvent, cela ne vous arrivera pas !

Autres précautions à prendre :

Éviter les randonnées aux heures les plus chaudes en été. Faire des efforts modérés lorsqu’il fait chaud ! Adapter ses vêtements, mettre un chapeau qui protège aussi la nuque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *