Le GPS en Randonnée
Le GPS en Randonnée

1973, l’armée américaine lance un programme spatial : le Global Positioning System (GPS). L’objectif est de pouvoir connaître et transmettre le positionnement des troupes. Plusieurs satellites seront mis en orbite autour de la terre pour la quadriller.
Mai 2000, l’armée libéralise totalement son système GPS. À cette date, la précision des coordonnées pour le civil est d’une centaine de mètres, depuis cette date elle est passé à moins de 10m !
L’Europe développe par la suite son propre système de navigation par satellites : Galiléo

 

Qu’est-ce que le GPS ?

Un récepteur GPS échange des signaux radio avec des satellites dédiés au système. Les coordonnées d’un point sont obtenues en mesurant sa distance par rapport aux satellites et en appliquant le principe de triangulation. Ainsi sont calculées l’altitude, la latitude et la longitude avec une précision inférieure à 10 mètres. D’autres informations comme la vitesse, la direction ou la distance à parcourir sont fournies grâce à une ré-actualisation à la seconde.

Le GPS ça sert à quoi ?

Il permet de connaître sa position, son altitude, à n’importe quel moment du trajet, d’enregistrer les coordonnées de ce point pour les garder en mémoire.
Il permet de sélectionner un point pour l’atteindre à partir de n’importe quel autre point de départ.
Il permet d’entrer une route à suivre et ses points intermédiaires et de les suivre ensuite sur le terrain. Tout au long du parcours, il enregistre successivement des points intermédiaires et permet de revenir sur ses pas en inversant la navigation.

Il permet de garder en mémoires plusieurs randonnées, pour les transmettre à d’autres randonneurs ou les uploader sur son site Web préféré (www.grande-randonnee.fr :-)).

Préparer sa randonnée ?

  • Utiliser des itinéraires GPS existants sur des sites Web, ou ceux des amis.
  • Préparer soi-même son itinéraire en utilisant des logiciels de traçage qui utilisent les fonds de carte. De simples clics à l’écran permettent de générer un fichier directement téléchargeable dans son GPS.

Attention tout de même :

Le GPS peut vous rendre de grands services, mais il vaut mieux s’entraîner avant, et régulièrement, pour maîtriser l’outil avant d’être en situation réelle. Un GPS a une autonomie limitée, et peut avoir un problème de réception (en fonction du relief, climat) ou peut bugger juste au mauvais moment.
En conclusion, n’abandonnez jamais l’apprentissage et l’utilisation des cartes en papier ! Celles-ci ne tombent jamais en panne !

Vocabulaire

Les points de route (« way points ») : Un point de route représente les coordonnées géographiques d’un lieu (longitude, latitude, altitude) enregistré manuellement par l’utilisateur par un simple clic sur un point de la carte du GPS durant son parcours. Il sert à matérialiser les points remarquables d’un itinéraire, que ce soit un point de passage, un restaurant, un site à visiter…

Les points de trace (« track points ») : Les points de trace sont des points enregistrés automatiquement par l’appareil GPS tout au long de la randonnée et qui permettent de mémoriser le parcours.

Le chemin de retour (« track back ») : Très utile aux randonneurs, cette fonction vous permet de retrouver facilement votre route si vous rencontrez un obstacle ou si des conditions météo difficiles vous empêchent de continuer. Grâce aux points de trace enregistrés, certains appareil GPS peuvent afficher le parcours en sens inverse (« track back ») et vous indiquer ainsi le chemin de retour. Position : Votre position (latitude, longitude) sur le globe affichée en degré décimal, mais il existe d’autres systèmes de coordonnées.

Altitude : Votre altitude avec une précision au moins trois fois moins bonne que la latitude/longitude. Certains GPS sont équipés d’un altimètre barométrique et sont donc plus précis dans l’affichage de l’altitude (5m) si celui-ci a correctement été étalonné.

Boussole : Fonction boussole, mais qui marche généralement seulement « en mouvement » (on parle dans ce cas « d’indicateur de cap »). Les modèles les plus perfectionnés disposent d’un compas magnétique qui permet d’afficher la direction même à l’arrêt.

Liaison PC : GPS possédant une liaison PC qui permet d’importer/exporter les données du GPS vers un ordinateur.

Cartographie : Il existe des GPS avec des cartographies embarqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *